zen-topia
Rayon : Off
Rayon :
km Set radius for geolocation
Rechercher

Le burnout, ce mentor ! Par Valérie Garab

Le burnout, ce mentor ! Par Valérie Garab
bien-être burnout Coaching

Le burnout, ce mentor ! Par Valérie Garab

Si vous avez souffert d’un burnout, peut-être reconnaissez-vous déjà qu’il y un « avant » douloureux et un « après » différent, où reconstruction et éveil des vrais besoins ont pris leur juste place ?

Occupe-t-on nous vraiment notre demeure pour cette vie dans un rythme effréné ou des choix non affirmés ou pas complètement vécus ?

Plutôt qu’un article « technique » de plus sur le sujet, je voudrais vous partager une vision positive du burnout.

Si vous êtes actuellement dans cet état de transition où épuisement, questionnements ou défection bouleversent complètement votre boussole intérieure, vous éprouverez probablement des difficultés à envisager ma vision des choses dans l’instant…

Et en même temps, si vous lisez ces quelques lignes, peut-être feront-elles échos plus tard en vous, pour qu’un jour vous puisiez dans le courage, la confiance ou la détermination qui sont là, quelque part en vous, et ne demandent qu’à s’animer.

Une médecin avec qui je collabore a un jour associé le vécu d’une crise existentielle à une bénédiction, comme un sursaut de notre âme en mal d’exister vraiment. Ceci pour repenser, réexpérimenter autrement notre chemin de vie. J’en suis moi-même intimement convaincue.

Passer progressivement de l’inconfort total à la personne qu’on est vraiment peut-être douloureux. Je pense qu’on peut (re)naître à soi-même. Quand la colère ou la mélancolie sont épuisées, on peut commencer à soigner son enfant intérieur et se sentir pleinement responsable de ce qui arrive. Reconnaître, exprimer et apprivoiser ses émotions passe par là.

Et puis, entouré(e) d’amour, de soins et de patience, même si on avance à l’aveugle avec des « inconnues » plein la tête, on cherche du sens à ce qui est. De là, des chemins jusque-là invisibles s’offrent au voyageur intérieur.

Les sens uniques, les ornières, les petits et gros cailloux dans les chaussures ne sont pas absents, et malgré tout les personnes rencontrées qui ont vécu le Burnout se trouvent changées, plus présentes et ont pu prendre des décisions qu’elles n’auraient jusqu’alors probablement jamais pu faire.

Ces personnes sont plus en relation avec leur sensibilité et plus forte de leurs faiblesses, plus attentive et plus à l’écoute d’elles-mêmes et des autres.

Rien n’est à renier, tout est juste. Je retiens d’un de mes films fétiches « Indian Palace » à peu près les mots suivants « on gagne ou on apprend » Cela vous parle-t‘il ?

Une deuxième vie « après burnout » peut commencer, forte de ses enseignements, avec de nouveaux choix de vie pleinement fidèles aux aspirations personnelles. Les croyances s’assouplissent, la confiance et l’estime de soi peuvent émerger…

En tant que praticienne en Santé naturelle et en Shiatsu, femme et maman, je pense que notre esprit est immensément riche en ressources et que le hasard est comme un « dieu qui voyage incognito ».

A l’approche de la cinquantaine, je ressens quelque chose de plus grand dans le rire des enfants, le bruit des arbres, les regards qui se croisent.

Le mouvement me rend plus vivante, la nourriture est mon remède et mon plaisir, la nature m’apporte tous ses bienfaits thérapeutiques. Ma voie est de partager cela et d’accompagner toute personne dans sa démarche de mieux-être.

Bien entendu, ma pratique est complémentaire aux soins médicaux et ne s’y dérogent pas. Rendez-vous en Naturopathie ou en Shiatsu, ateliers, conférences, marches sont les moyens que je déploie en soutien. Karen Blixen, auteure de « Out of Africa », notamment, disait : « Tous les chagrins sont supportables si on en fait une histoire » Je le prends comme une invitation à tenir un carnet de bord, où l’on couche sur papier, avec la plus grande indulgence possible pour soi, tout ce que l’on accueille. D’autres outils personnels sont bien sûr proposés selon chaque histoire, chaque individu, chaque besoin.

Le monde des plantes, les soins par l’eau, l’apithérapie, la visualisation créatrice, la respiration, la nourriture, le mouvement etc… sont autant de portes vers la guérison et une santé surable, en pleine conscience.

Renouez avec votre souffle, rendez-le plus profond ! Humez les parfums qui vous entourent ! Ressentez chaque appui de votre corps dans les draps ou le divan ! Entendez le silence !

Et peu à peu, avec votre aide et celles de psychothépareutes et thérapeutes bienveillants, vous apprivoiserez cette part de vous-même qui réclame le mouvement, cette part passionnée, douée, dont vous, et le monde, ont tellement besoin.

Article de Valérie Garab

www.valeriegarab.com

Sur masource.be :

Valerie Garab – Vivre en Santé – Naturopathie, Nutrition, Shiatsu