zen-topia
Rayon : Off
Rayon :
km Set radius for geolocation
Rechercher

Interview : Mieux comprendre la toilette sèche et ses avantages

Interview : Mieux comprendre la toilette sèche et ses avantages
écologie nature Non classé

Pouvez-vous nous présentez ce concept de la Toilette sèche

Oui, bien entendu.  Nos toilettes sèches sont fabriquées 100% made in Belgium.  C’est de la fabrication artisanal. Elles sont conçues sur commande en bois massif et mdf. Bois entièrement certifié FSC (forêts gérées durablement).
Notre toilette sèche est assez basique, avec un design que l’on a voulu épuré, simple.  Elles ont une forme cubique de 44 cm de largeur et 44cm de profondeur et 40 cm de haut pour un confort d’assis optimal.  Elles sont vendue avec un seau de 20 litres intégré + copeau de bois pour une utilisation immédiate.

D’où vous est venue cette fabrication de toilette sèches?

C’est suite à des expériences très positives en vacances.  D’abord il y a quelques années en yourte dans le Gers, là c’était une première rencontre avec ce type de toilette.  Les enfants étaient un peu retissent et je dois bien avouer nous aussi, mais assez ouvert pour que cela ne nous effraie pas.  Nous avons été sous le charme TOUT DE SUITE !  Facile à utiliser et finalement tellement proche des toilettes traditionnelles.  Et puis durant cet été nous en avons à nouveau testé dans un gîte écologique.  C’était durant la période de canicule et la toilette était installée dans la salle de bain.  Il n’y avait pas d’odeur malgré la chaleur.  ça a été suffisant pour me convaincre d’en installé une dans notre habitation.  En revenant de vacances, je me suis attelé à créer un plan de toilette sèche et de l’installé dans notre salle de bain à l’étage.  Notre toilette sèche est une seconde toilette.

Pourquoi passer à la toilette sèche?

Il y a beaucoup de raison de passer à la toilette sèche !  Bien évidement l’aspect écologique est un moteur à ce passage avec l’économie d’eau potable.  En moyenne 9 litres d’eau sont évacués à chaque chasse. Sachant qu’une personne va en moyenne 4 fois par jour aux toilettes, cela représente 36 litres d’eau par jour et par personne.  Si le système de chasse d’eau a plus de 15 ans, il peut même consommer jusqu’à 18 litres d’eau ou plus par cycle.
Cela représente 30 à 45 % de la consommation d’eau totale des ménages !  Ce la représente une moyenne de 56.000 litres d’eau pour une famille de 4.
Après sa simplicité d’utilisation est telle que ça ne peut pas être un frein!  Il n’y a aucune installation précise à devoir faire, c’est simplement le bloc toilette sèche à posé, et c’est en place. Pas d’évacuation, pas de raccordement à l’eau.  Bref, le mot clé, c’est facilité!

Où est la différence avec une toilette traditionnel alors?

Avec une toilette traditionnel, quand on a fini on tire la chasse!  Ici, on ne tire pas la chasse, il n’y en a pas, mais on recouvre avec des copeaux de bois.  J’insiste sur le mot recouvrir, cela signifie cacher les excréments.  Il ne faut pas en mettre trop peu, et il ne faut pas non plus en mettre une couche de 10cm cela ne sert à rien.  Le simple fait de recouvrir pour cacher sera suffisant pour étouffer les odeur.  Ces copeaux de bois se trouvent en animalerie, c’est le même type de copeau de bois qu’on met dans les cages à lapin, les litières des poules.

Copeaux de bois toilette sèche

Comment ça se passe pour l’évacuation?

A nouveau, le mot d’ordre est :  facilité  : un simple compost permettra d’accueillir le contenu du seau.  On place un seau de 20 litres, cela permet de tenir quelques jours (entre 3 et 7).  Une fois le seau rempli on va le vider dans le compost.  Quand le seau est sur le compost on dépose un peu de pelouse ou des feuilles morte sur le contenu du seau pour éviter les éventuelles odeurs et cela suffit à les camoufler.
Le contenu du compost peut être utilisé comme un compost normal sur nos cultures au bout de 2 années.  Quand le seau est vidé, je le nettoie avec un peu de nettoyant et de l’eau bien chaude et il est comme neuf et peut être réutilisé normalement dans la toilette sèche.  L’autre solution est l’utilisation de sac biodégradable, des sac « ok compost« .  Là c’est encore plus simple, car il suffit de jeter son sac dans le compost.  Ce sont des sacs à base d’amidon de maïs, une matière première renouvelable et 100% compostable.  Il est très important d’utiliser les bons sacs, sinon, c’est totalement anti-écologique bien-entendu. Donc vous aurez compris qu’il faut un système de compost à votre disposition dans votre jardin.

toilette sèche

Les sacs compostables peuvent être déposé dans votre compost à condition qu’ils soient bien compostable :
https://www.consommerdurable.com/2010/09/peut-on-jeter-un-produit-portant-la-mention-compostable-dans-un-compost-domestique/

Une anecdote concernant vos toilettes sèches?

Oui, une histoire sympa, j’ai été contacté il y a quelques temps par une famille qui en voulait une pour son camping-car.  Le camping-car était en réalité un ancien camion de l’armée aménagé pour vivre dedans.  C’était une petite famille de 5 personnes qui se préparait à partir voyager autour du globe…  J’ai donc une toilette sèche qui doit se situer en Asie je pense et qui a dû parcourir quelques dizaines de milliers de kilomètres.

Voici le modèle installé dans le camping car, c’est le modèle normal, mais il a été retravaillé pour être un peu plus petit en largeur et profondeur pour qu’il prenne le moins de place possible.  J’y ai également ajouté des lanières de transport pour facilité ses déplacements.

 

Plus d’informations sur nos toilettes sèche sur notre page :

http://www.masource.be/item/wc-bio-la-toilette-seche-en-bois/